Le respect du devoir de mémoire.

Quoi de plus agréable pour un Géomètre-Expert du XXIème siècle, adepte des outils informatiques, que de pouvoir consulter, suite à l’échange avec les propriétaires, un plan de bornage de 1891 ?

Le document organisé sous la forme d’un recto-verso, comporte d’un côté un plan au 1/1000ème avec cotations et de l’autre une description précise de l’arpenteur en charge du travail portant sur une mission de division de la propriété.

Sur place, trois bornes en pierre citées dans le document et connues du propriétaire ont été identifiées.

Notre intervention fut à la fois l’occasion pour nous de « saluer » symboliquement les 130 ans de ces trois repères mais également de les utiliser en tant que points de calages dans le cadre de notre mission de division de la parcelle adjacente.

En déterminant les coordonnées de ces bornes par GPS dans le cadre du Référentiel Foncier Unifié (RFU) mis en place par l’Ordre des Géomètres-Experts et consultable sur le site GEOFONCIER, nous nous intégrons dans la pérennisation et la connaissance de ces repères. Un moyen efficace d’entremêler repères anciens et outils modernes.

Les années passant, la pérennité de cette limite a pu se faire grâce à la préservation de ces vieilles bornes, précieux témoins du travail de nos prédécesseurs. Nous ne pouvons espérer que la même destinée pour les nouvelles bornes que l’on a implantées à proximité lors de notre venue.

Partagez l'actualité :

Plus d'infos ?

N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour obtenir plus d’informations sur un de nos domaines de compétences.